CURRICULUM VIT' FAIT

L'ACTU

Marco Birken, c'est cinquante ans de musique de tous les styles.

Du classique au Punk, du Blues au Rock, du français au javanais, de rien à tout et parfois, réciproquement. Des albums auto-produits, des scènes en groupes, et depuis plus d’une vingtaine d’années, en solo, il farfouille les termes et autres mots qui pourraient coller pour décrire en un flash, une situation, une histoire, un personnage, une idée...

De retour dans sa région après un périple de plus d'un quart de siècle entre Bretonnie, Occitanistan et autres belles régions de l’hexagone, en cette année 2020, il a remonté une équipe simple, efficace, talentueuse et souriante.

Il sait qu'il peut s’asseoir dans un fauteuil rythmique et mélodique des musiciens qui l'accompagnent pour mettre en valeur ses textes et ses musiques grâce aux inspirations diverses qu'il a puisé un peu partout depuis... bien des années.

 

Malgré une dizaine d'albums soli, même si beaucoup (trop) ne sont jamais sortis, plus d'une douzaine d'albums en groupes auxquels il a participé, et autres interventions, il met au-dessus de tout, le LIVE !
 

Découvrez-le avec les musiciens qui l'entourent (ne dites pas "ses" zicos, il vous dira qu'ils ne sont pas à lui..!) et découvrez un univers qui ne vous laissera pas insensible, quoi qu'il en coûte !

La BIO

TOUT commence en 1971 où Marco apprend la musique de façon tout à fait classique. Moins de 10 ans plus tard, il débute à la guitare (rythmique) avec de vrais song-books de l’époque (Led Zep, Higelin, Neil Young, etc.) et commence à griffonner quelques chansons sur des feuilles volantes.

A 20 ans, il découvre la basse qui devient son instrument de prédilection -avec lequel il compose- et  qui lui permettra de jouer avec divers groupes Rock, Blues, Rythm’n’Blues, New Orleans, Chanson, Soul, Punk, Rock pour Enfants, Afro... faisant alors de belles ouvertures de scène comme Dr.Feelgood, Luther Allison, Little Bob, Raoul Petite, Johnny Hartzman... et des compiles avec La Mano Negra, Les Têtes Raides, Drôles de Beaux Gars, Working Peanuts...

 

CE n’est qu’en fin de siècle dernier, qu’il se monte à son compte, formant un trio, tenant la basse & chant, (guitare / chant en version solo) ce qui marquera le point de départ de la « ChanSaise FranÇon » de Marco qui est résolument Rocko-Blueso-Hispanico-Punko-Manoucho-Chansono-Alternativo-Blacko-Et Cætero, le tout, en Couleur.

EN parallèle, il crée son asso, « Tchavinavôs prod » pour auto-produire ses disques et ses spectacles afin d’assurer « une musique indépendante avec une prod autonome »

AVEC le temps, la « ChanSaise FranÇon » de Marco devient de plus en plus « politiquement incorrect », verbalement, sans tomber dans la vulgarité, avec des textes sans concession, lacérant le réelle, toujours en quête d’un peu de sérénité humaine et sociale, n’hésitant pas à appeler un chat, un chat, laissant de côté le verbe conventionnel, et musicalement, se plaçant volontairement hors de la sente commerciale, n’hésitant pas à torturer les structures classique du rock (le fameux « mi / la / si »), réjouissant alors les babines du cerveau et les papilles des pavillons, ceci confirmé par le public présent sur ses tournées depuis les années 2000.

Page-03.png

SUITE à quelques pépins de santé (si, si, ça arrive, même aux meilleurs) qui l’ont tenus éloigné de la scène quelques années, il revient dans sa région natale et remonte en 2020 son répertoire résolument rock, sans détour ni fioriture, formant un (excellent) trio qui l’accompagne, modulable, lui permettant quelques apartés au Bottle-neck (on ne peut pas renier ses origines) ou à l’acoustique.